Retour sommaire LOMBOK

Séjour chez l'habitant à Lombok
(mise à jour 2016)

ATTENTION: afin de préserver l'endroit et ne pas "envahir" les habitants, cette page peut être retirée à tout moment en fonction du nombre de demandes reçues.

En dehors des sentiers battus...
oui, mais pas pour tout le monde !

A voir, à faire, dans le village :
L'idée ne m'enchantait pas vraiment au début, mais à force de passer du temps ensemble à voyager à travers l'Indonésie , il est venu à mon ami pêcheur  l'idée de construire un petit homestay dans son village. J'ai tenu l'endroit secret pendant plusieurs années. Devant son insistance à faire connaître ses chambres, j'ai fini par mettre en ligne cette page d'informations. 

Donc, vous avez la possibilité de séjourner dans un petit village de pêcheurs situé dans une baie entourée de plages désertes et petits îlots de rêve peu mentionnés dans les guides, et dont l'isolement l'a laissé jusqu'à aujourd'hui loin du tourisme de masse, ce qui vous promet une belle expérience de voyage, aussi bien seul, en couple ou en famille.

Le voyageur ou la voyageuse que vous êtes a du remarquer que les endroits "préservés"se raréfient dans le monde, et que beaucoup ont fini par vendre
leur âme pour se voir décerner une note et un classement par les consommateurs du site tripadvisor.

Aussi, afin que ce petit village garde le plus longtemps possible sa vie paisible et tournée vers la mer et non le tourisme, il m'a semblé sage de ne le faire connaitre qu'à des voyageurs partageant certaines valeurs, et, de ce fait, ne diffuser l'information pratique qu'à ces voyageurs là.

Si vous ne correspondez pas aux "critères" énumérés plus bas, n'en déduisez pas que vous voyagez mal, ou que je vous méprise, je souhaite simplement que ce petit village reste "authentique" aussi longtemps que possible.

La mer généreuse offre aux habitants du village un bon de niveau de vie, et les 5 chambres que loue notre pêcheur ne sont pour lui qu'un complément de revenus de son activité de pêche et d'aquaculture (sauf en juillet-août où l'accueil des touristes devient son activité principale) . Notre jeune Sasak reste pêcheur avant d'être hôtelier, et son village ne subit guère de pression touristique... ce qui en fait tout le charme.
Je ne prétends pas détenir la vérité, mais je souhaite créer un "filtre naturel" basé sur des critères qui me semblent correspondre à l'idée d'un tourisme non-invasif. En d'autres termes, il s'agit de décourager les personnes ayant des attentes que ce petit village de pêcheurs ne pourrait satisfaire...

Sur ces bonnes paroles, voici donc les:


Le homestay, ouvert depuis 2010
5 chambres au total - familles et petits groupes bienvenus (les chambres sont assez grandes pour accueillir un couple + 2 enfants)
Compter 10€ la chambre pour 2 avec Pdej + 3€ par repas.
Situé au coeur du village, à 50m de la mer.


Snorkeling (avec masques et tuba)
Spot accessible en 20 min de pirogue (7€ par personne).



Surf (la vague est à environ 4km du village, accessible en
pirogue ou via des petits chemins praticables à scooter)
"CONDITIONS" DE SEJOUR

1/ Avoir un minimum de temps:

Le village est éloigné des principaux endroits touristiques de Lombok, il faut donc du temps pour y aller...
Prévoir une courte excursion vous fera passer à côté du meilleur et ne présente aucun intérêt.

Mon conseil: prévoir au moins 3 jours / 3 nuits dans le village, pour découvrir les environs... idéalement une semaine si vous aimez les belles plages, découvrir des petites îles, pratiquer les activités marines et partager la vie des pêcheurs. Même si l'endroit est peu renommé, il y a beaucoup à voir dans la région, c'est juste que les autorités locales sont nulles en marketing touristique.



Visiter les cabanes à langoustes (on peut dormir dedans)....

... et les cultures d'algues

2/ Respecter la culture locale:

Vous imaginez sans peine que dans un village musulman assez traditionnel, il faut savoir se comporter un minimum, et notamment savoir respecter les coutumes et la culture locales, et ceci même si on n'est pas d'accord avec...

A savoir:
- Habillement: on ne traverse pas le village en maillot de bain, les femmes doivent porter des vêtements longs (pas besoin d'amener une burka, un paréo suffit).
Aucun souci pour le maillot de bain sur les plages à proximité et en mer, mais pas dans le village, ni sur la partie de la plage qui sert aux habitants pour garer les bateaux.

- Pas d'alcool: les habitants n'en consomment pas, islam oblige.
- Rythme de vie: rien n'empêche de faire la grasse mat', mais la mosquée réveille le village à 5h et les habitants vaquent à leurs occupations de très bon matin.
Aucune chance de trouver une "full moon party", la seule activité nocturne du soir sera de regarder le coucher du soleil et de faire une partie de cartes. 

Ne pas bousculer les règles sociales d'un village est une des composantes du tourisme responsable



Admirer les couchers de soleil


Faire une partie de pêche en pirogue 

3/ Ne pas attendre de "prestation hôtelière":

Ce point est à nuancer avec l'arrivée de l'électricité au village depuis mars 2014. Les 5 grandes chambres du homestay (3 dans la maison du propriétaire et 2 dans un batiment extérieur) sont propres et avec de bons lits, une salle de bains par chambre, et désormais un ventilateur, des prises électriques, mais aussi des boissons fraiches.


Même si l'électricité permet désormais d'améliorer la qualité du séjour au homestay, ne pas être en attente d'une "prestation" me parait être un point crucial du séjour en milieu préservé: ici les habitants ne travaillent pas pour le tourisme, mais avant tout pour l'agriculture et l'aquaculture. Si on veut que ça dure, il ne faut pas créer la demande, ni avoir un comportement qui incite à un changement qui n'irait pas dans le bon sens.




Découvrir des plages et des petites îles secrètes


Manger du poisson frais à (presque) tous les repas

4/ Ne pas imaginer que moins de touristes = moins cher.
L'isolement du village, l'éloignement du marché et le faible nombre de touristes rendent la gestion du homestay différente de l'hôtellerie classique.

Vous ne vous ruinerez pas, mais tout a un prix: le tarif du homestay reste très raisonnable (environ 20€ par jour en pension complète pour 2 personnes), mais, dans la mesure où la mer assure un bon niveau de vie aux habitants, ces derniers ne stoppent pas leur travail de pêche si le propriétaire du homestay les rémunère peu, aussi le budget activités et excursions est à prendre en compte (entre 8 et 15 euros la journée par personne, fourchette large dépendant du nombre de personnes, plus le coût éventuel de la location d'un véhicule si nécessaire).


Votre future chambre et vos hôtes

Bref! Si cette page ne vous a pas découragé, mais au contraire vous a donné envie d'y aller,
contactez-moi et je vous enverrai un document pdf qui explique comment contacter le homestay,
comment s'y rendre et tout ce qu'il y a à voir dans les environs.

loic@lombok.fr

NB 1: Désolé je ne réponds pas aux demandes de renseignements sur un voyage à Lombok ou en Indonésie en général,
car je passe déjà bien assez de temps comme ça devant l'ordi... (vous pouvez par contre me croiser sur voyageforum)

NB 2: cette page peut être temporairement effacée du site en fonction du nombre de demandes reçues
... ou définitivement si les choses sur place évoluent trop vite. Toutefois depuis 5 ans le "filtre" créé par cette page
fonctionne plutôt bien, la plupart des voyageurs qui y séjournent (en moyenne 3-4 à la fois,
une dizaine en juillet-août) en repartent ravis !


Retour sommaire LOMBOK